Droits humains, des paroles aux actes

Publié le par Thierry

Cour européenne des droits de l’homme, Comité contre la torture... Soixante ans après la signature de la Déclaration universelle des droits de l’homme, le 10 décembre 1948, des mécanismes permettent aux individus d’exercer des recours quand la France viole leurs droits.

Mi-novembre, quarante-trois Afghans sont sur le point d’être expulsés de France.
Le départ d’un charter franco-britannique à destination de Kaboul était fixé au 18. La veille, rétropédalage du gouvernement : ils seront remis en liberté.

Saisie par onze d’entre eux, la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) avait demandé dans l’après-midi à la France de renoncer à leur expulsion, dans l’attente de l’examen de leurs requêtes.
Le ministre de l’immigration, Brice Hortefeux, n’a toutefois pas admis avoir pris en compte cette demande. Une simple coïncidence, donc ? ...

Un article de Caroline Fleuriot 
à lire dans  Le Monde Diplomatique

Publié dans Actu

Commenter cet article